Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Légendes sur le canal d’après Anatole Le Braz, Magies de la Bretagne

 

 

Conomor et Sainte-Tréphine

 

Au pied du barrage de Guerlédan, le bourg de Saint-Aignan est dominé par Castell-Fians et la chapelle Sainte-Tréphine. Selon la tradition locale, demeurait en ces lieux, Conomor, le farouche conte de Cornouaille et de Poher, châtelain de Castell-Finans.

 

Au VIème siècle, le Léon et le Trégor étaient gouvernés par le comte Dérock et le pays de Vannes par Waroch.

 

Devenu veuf, Conomor demanda, sous la menace, la main de Tréphine, la fille de Waroch. Ce dernier accepta sous la caution de Saint-Gildas.

 

Saint-Gildas avait prédit à Conomor que son fils serait un jour son juge et le ferait mourir. C’est pour cela que le comte s’empressait de faire disparaître ses épouses successives lorsqu’elles étaient enceintes.

 

Un jour, Tréphine annonça à son mari qu’elle allait être mère. Consciente de la situation, effrayée, Tréphine réussit à s’enfuir en ayant ferré son cheval à rebours, vers la demeure paternelle. Le sanguinaire Conomor la rattrapa en chemin et d’un coup d’épée lui trancha la tête.

 

Prévenu, Saint-Gildas accourut et ressuscita la jeune femme qui donna naissance à un fils ; Trémeur. Ce dernier ira plus tard jeter une poignée de terre et l’anathème sur le château qui en s’écroulant ensevelit le Barbe-Bleu breton.

 

 

Châteaulin

 

« Il ne faut pas faire passer deux fois un cercueil d’un mort sur un pont sinon le pont croulera. »

 

C’est ainsi qu’à Châteaulin, l’église est située sur la rive droite et le cimetière sur la rive gauche.

Quand quelqu’un meurt sur la rive gauche (au lieu de faire franchir le pont deux fois) on célèbre le service d’enterrement non pas dans l’église paroissiale mais dans la chapelle votive qui lui fait face sur l’autre rive.

 

 

La Dame Blanche

 

Le long du canal, une femme, par sa beauté (longue chevelure, regard langoureux et corps superbe), attire le marinier dans sa barque.

 

Elle est assise seule dans sa barque. Un marinier qui passe sur le port est attiré et la paie afin d’être conduit de l’autre côté du halage.

Se croyant encouragé, l’homme manque de respect à la dame par un geste inconvenant.

Furieuse, la passeuse le sermonne et le ramène sur la rive de départ.

 

Perte d’argent et leçon de morale voilà ce qu’a gagné l’homme trop empressé.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de BB
  • Le blog de BB
  • : Bretagne Buissonnière est une association qui regroupe des guides interprètes de Bretagne. Ils proposent des visites guidées, des rallyes découvertes, des circuits qui se veulent exemplaires en termes de développement durable. Outre notre site internet, nous avons choisi de créer un blog pour communiquer plus en avant et échanger points de vue, photos et informations.
  • Contact

Archives

Canal De Nantes À Brest