Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Texte d'Anne

PORT DE PECHE DE CONCARNEAU

 

 

Rang national

 

- 4ème rang des ports de pêche français pour la pêche fraîche (nombre de marins, tonnage et chiffre d’affaires) : 15 000 tonnes en 2003 (toutes espèces confondues).

→1er  port : Boulogne, 2ème : Lorient, 3ème : Le Guilvinec

- Seul port français thonier.

- 1er port français en tout (thoniers et pêche fraîche).

- Le pays cornouaillais est la zone plus importante en tonnage en France.

 

 

La flottille

 

Aujourd’hui 156 navires composent la flottille concarnoise qui comprend les bateaux concarnois et les bateaux des ports « satellites » (Beg-Meil, Mousterlin, la Forêt-Fouesnant, Trévignon, Kerdruc, Brigneau, Doëlan, le Pouldu) débarquant à Concarneau.

 

 

Les deux grandes activités du port

 

Les thoniers, senneurs congélateurs

 

la flottille et les armements

 

→ 23 navires appartenant à 3 armements différents

 

armement Chevannes Merceron Ballery (armateurs locaux qui ont accompagné toute l’histoire de la pêche concarnoise)

armement Cobrecaf (Compagnie Bretonne

→ Avant, gestion internationale (Américains, Hollandais, Marocains) puis récupération par les Finistériens

 

armement Saupiquet : pêche pour ses conserveries

 

lieux de pêche et tonnage

 

Pêche tropicale :

 

Golfe de Guinée : débarquement du poisson à Abidjan

Océan indien : 3 pôles→ Thaïlande, Seychelles ( Port-Victoria : port de débarquement), Madagascar

 

Espèces pêchées : thon albacore (le plus recherché économiquement), listao

 

→150 000 tonnes par an débarquées

 

→ Seul port thonier français

→ Les bateaux ne reviennent pas  à Concarneau

 

 

Personnel

 

Seul l’Etat Major est français (ils ont presque tous débutés en tant que matelots à Concarneau). Le reste de l’équipage est composé de ressortissants des pays riverains des lieux de pêche (accords).

 

→ 400-450 marins

 

 

Petit historique de la pêche au thon tropical

 

 

a débuté vers 1953, en France.

 

Alors que le thon germon (pêché dans le golfe de Gascogne) est pêché de mai à octobre, le thon tropical est lui pêché tout au long de l’année, les bancs sont plus nombreux dans ces zones.

 

Toute la côte atlantique s’est tournée vers cette pêche et est partie, avec ses bateaux traditionnels (17-18 mètres), vers la côte africaine.

 

Les techniques de pêche ont changé et les bateaux aussi.

 

 

 

Pêche fraîche

 

 

la pêche hauturière

 

 

→ Pêche au large

 

Flottille : 15 chalutiers + un  germonier (environ 14 jours de mer)

 

 

Armements structurés (= industriels, plusieurs bateaux à gérer)

 

→ Delhemmes, Nicot

 

- Bateaux entre 30 et 35 mètres

 

8 à 9 marins à bord

 

Zones de pêche : de la pointe bretonne au Nord-ouest de l’Ecosse

 

 

Armements artisans (le bateau appartient au pêcheur)

 

9 unités à Concarneau

 

Bateau entre 22 et 24 mètres

 

6 à 7 marins à bord

 

Zones de pêche : ouest Bretagne, Cornouailles anglaise, Sud Irlande, mer d’Irlande

 

 

2 types de chalut :

 

chalut de fond : racle le fond

chalut pélagique : pêche en pleine eau

 

Espèces pêchées :

 

Grenadier, sabre, empereur, chimère, cabillaud, merlu, merlan, baudroie, julienne, anon, raie, cardine, thon germon.

 

A Concarneau, le chalut de fond est plus utilisé que le chalut pélagique, qui est remplacé par la bolinche.

 

Chambres froides du bateau : glace dans cale réfrigérée. Les poissons sont triés et rangés par espèces dans des compartiments différents.

 

Conteneurs : grands conteneurs plastiques pour faciliter le débarquement du poisson et si panne technique du bateau, transport du poisson par camion.

 

 

pêche côtière

 

Bolincheurs : 10 en tout, 3-4 à Concarneau, les autres à Saint- Jean de Luz, Groix, Lorient, Saint- Guénolé (Penmarc’h), Douarnenez qui suivent les poissons.

→ Au XIXème, 350 chaloupes sardinières. Aujourd’hui, la pêche des 10 bolincheurs est équivalente.

 

Techniques de pêche : senne tournante permettant au bateau de capturer un banc de poissons.

 

     -      Périodes de pêche : - été-automne : sardines, anchois

                                 - printemps : maquereaux

                                 - hiver : chinchards

                                

Sardine : conserve + marché du frais

 

Anchois : exportation espagnole (gros demandeurs) → usine Fornella implantée non loin de la criée.

 

Les bateaux partent en fin d’après-midi, pêchent la nuit, rentrent au petit matin.

 

Equipage de jeunes marins qui investissent

 

 

 

Les chalutiers côtiers : 15 navires de 11 à 16 mètres

 

4 marins pour les grands et 2 pour les petits

 

Zones de pêche : du Sud-Est des Glénan, jusqu’à la « grande vasière » (estuaire de la Gironde)

 

Espèces pêchées : langoustines vivantes, raie, baudroie, merlu

 

Temps de travail : de 24 à 36 heures de mer, les campagnes de pêche durent de 8 à 15 jours où ils viennent débarquer au port et repartent de suite.

 

 

Petits métiers :

 

Ligne (palangre) :

 

bateaux de 6,5m à 8,5 m

zones de pêche : entre les Glénan et les Moutons

sorties à la journée

espèces pêchées : bar, dorade, lieu jaune

 

Caseyeurs

 

bateaux de 8,5 m à 9 m

2 hommes à bord

zones de pêche : les Glénan, Trévignon, Beg-Meil

espèces pêchées : crevettes, crabes, langoustes, homards

 

Fileyeurs

 

bateaux de 8,5 m à 12 m

particularités : parcs à filets assez hauts et fermés

beaucoup d’entre eux sont amenés à être polyvalents

 

 

Drague aux coquillages et à la coquille Saint-Jacques (de décembre à février)

 

 

bateaux de 8,5 m maximum

2 hommes à bord

zones de pêche : Glénan, Moutons

espèces pêchées : palourdes roses et coquilles Saint- Jacques

 

 

 

 

La Criée

 

 

Organisation créée dans le but de valoriser le poisson le plus frais pour inciter les armements à présenter des  produits de qualité

 

Pêche hauturière : débarquée par les marins et stockée dans la chambre froide

 

22h30, prise en charge des poissons par la CCI→ tri du poisson par tailles et par espèces

 

Le 1er contrôle est fait par la CCI, puis le second par le service vétérinaire qui va viser tous les lots et va retirer les mauvais poissons de la vente→ chaîne de froid à respecter

 

Avant  la réhabilitation de la criée, le poisson restait au soleil.

 

Nouvelle réglementation, investissement dans les années 1985. Structure complète commencée début des années 1990 et terminée en 1993-94.

 

Tri :

E = extra

A= bonne qualité

B= devra être travaillé dans les meilleurs délais

 

Le reste est saisi et détruit.

 

Vente informatique à 6h→ enchères

 

Les poissonniers détaillants n’ont pas accès à la criée et donc achètent aux côtiers ; les grossistes et mareyeurs achètent aux hauturiers.

 

Il n’y a pas que la flottille concarnoise qui débarque à Concarneau, mais également des bateaux de Lorient, Loctudy, Lesconil car c’est la seule halle à marée qui a une vente du matin (le soir au Guilvinec).

 

La criée est ouverte du lundi matin au samedi matin pour les côtiers ; la vente se déroule du lundi matin jusqu’au vendredi matin pour les hauturiers.

 

Prévisions de vente : les bateaux préviennent de leur jour de sortie et de leur jour de retour en indiquant les espèces et le nombre de caisses pêchées, qui vont pouvoir être vendues (une caisse = 44 kg). L’acheteur sait plusieurs jours à l’avance ce qui va être débarqué.La prévision des ventes se fait traditionnellement deux fois par semaines, le lundi et le mercredi. Cela pousse  les pêcheurs à diversifier leurs prises pour élargir le marché.

 

Système de bases avancées : certains bateaux pêchant au Nord de la Bretagne viennent débarquer à Roscoff ou à Killibegs (Irlande) pour rester dans la zone de pêche.Le poisson est ensuite transporté par camion jusqu’à Concarneau.

 

Au niveau de la cale sèche du Moros, la rive droite (quant on regarde du pont) accueille les bateaux en repos entre deux marées et la rive gauche, les bateaux en réparation. Toutes les entreprises vivant directement et indirectement de la pêche se situent le long des deux rives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de BB
  • Le blog de BB
  • : Bretagne Buissonnière est une association qui regroupe des guides interprètes de Bretagne. Ils proposent des visites guidées, des rallyes découvertes, des circuits qui se veulent exemplaires en termes de développement durable. Outre notre site internet, nous avons choisi de créer un blog pour communiquer plus en avant et échanger points de vue, photos et informations.
  • Contact

Archives

Canal De Nantes À Brest