Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

JOSSELIN

(Formation du 24/01/13)

ÄTrajets

´   Lorient > Josselin : environ 1 heure

´   Concarneau > Josselin : environ 1h30

ÄSortie de la N12 : Le Poteau (Guégon) – longer le canal de Nantes à Brest

ÄProgramme habituel (OMM) :

´   Visite du château : environ 1 heure (avec panorama sur le canal à la fin de la visite)

´   Guided Tour dans la ville (basilique, maisons à pans de bois) : environ 0h30 à 0h45

´   Temps libre : le reste du temps

 

Bref historique de Josselin

 

Ä  La ville est née du temporel : château agrandi par les Rohan au sein du Porhoët « Pays à travers le bois » à cheval sur les départements actuels du Morbihan, de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor.

´   Début 11ème siècle : Guéthenoc, seigneur du Porhoët construit une chapelle et un premier château

´   Au 9ème siècle : découverte d’une statue de la Vierge enfouie sous les ronces – donnant son nom à l’église Notre-Dame-du-Roncier

´   Le fils de Guéthenoc, Josselin va donner son nom à la ville

 

Ä  Le château est détruit une première fois par les Anglais (Henri II Plantagenêt), celui-ci sera reconstruit au 12ème siècle

 

Ä  1371 : le château est acquis par Olivier de Clisson (1351 : Combat des trente)

´   Il s’y installe avec sa femme Marguerite de Rohan

´   Il mène une politique de résistance féroce contre le duc de Bretagne

´   Olivier de Clisson devient Connétable de France à la mort de Bertrand Du Guesclin (1380)

 

Ä  1488 : démantèlement du château : conflit opposant les ducs de Bretagne aux Rohan

´   Façade extérieure épargnée

´   Le château sera restauré entre 1490 et 1510 grâce à l’aide de Charles VIII (façade intérieure)

 

Ä  17ème siècle : nouveau démantèlement sur ordre de Richelieu (Henri de Rohan est passé dans le camp des Huguenots - phrase célèbre : « Monsieur le duc, je viens de jeter une bonne boule dans votre jeu de quilles »)

 

Ä  17ème – 18ème siècles : le château est laissé à l’abandon : il devient successivement le siège de la municipalité, une prison et un dépôt de grains pendant la Révolution

 

Ä  19ème siècle : les Rohan commencent les restaurations encouragés par la duchesse de Berry (épouse du fils de Charles X, mère d’Henri d’Artois, prétendant légitimistes au trône de France)

 

 

Visite de la ville

 

Ä  Ancienne cité close de remparts (rue des remparts)

 

Ä  Centre commercial et artisanal réputé au Moyen Age pour ses tissus de lin (draps blancs avec 2 liserés bleus) – nombreux tisserands, drapiers, cordiers et tanneurs

 

Ä  Déclin économique et démographique avec la révolution industrielle

 

Ä  Après la 2nde Guerre mondiale, essor de l’industrie agro-alimentaire (GAD) et du bâtiment

 

Ä  Développement du tourisme

 

Ä  Architecture

´   Maison du 4 rue Olivier de Clisson – cl. M.H. – pierres de taille – milieu du 18ème siècle – 6 fenêtres identiques du 1er étage + 6 lucarnes du 2nd  étage – frontons alternés (triangulaires et cintrés) : harmonie classique du 18ème siècle – à droite de la maison, ancien passage couvert donnant accès à une cours bordée d’écuries – Hoche séjourna dans cette maison en 1795

 

´   Maison du 10 rue Olivier de Clisson (poste) : façade caractéristique des années 1920 – granite en soubassement – schiste vert pour les allèges (partie du mur située entre le plancher et l’appui des fenêtres), terre cuite pour la corniche, brique (rarissime pour la ville)

 

´   Maison du 27 rue Olivier de Clisson : maison avec 2 personnages sculptés – ins. M.H. – datée de 1610 – poteau cornier avec 2 personnages sur pied présentant un écu avec un blason de marchand endommagé

 

´   Maison du 7 rue des Trente : Maison Louyo Piechel – ins. M.H. – datée de 1627 – rez-de-chaussée en moellon de schiste vert – belle esthétique médiévale : panneaux grillagés par des croix de Saint-André, des panneaux à chevrons + ajout d’un ½ étage mansardé égayé par des potelets

 

´   Maison du 3 rue G. Le Berd : maison au décor en bas-relief – date de 1538 – plus ancienne des maisons josselinaises à pas de bois – parcelle très étroite – décor sculpté sur les sablières du plancher et les entrecroises : anges, animaux fantastiques, scène de chasse au lièvre, cariatides représentant vraisemblablement les constructeurs « Josselin et sa femme »

 

 

 

Basilique

 

Ä  Portail entouré d’une guirlande de chênes et de chardons

 

Ä  Fresque : arc à l’entrée de la chapelle N-D du Roncier de 1943 : prière de Beaumanoir avant le combat des Trente

 

Ä  Vitraux de la nef sud – fin du 15ème siècle – restaurés à la fin du 19ème siècle

´   Vitrail du chevet (1893) commandé par les Rohan : vitrail-tableau reproduisant les mystères du Rosaire et sur les verrières du bas, des membres de la famille de Rohan (Alain IX (1382-1462) ; Jean II (1452-1516))

´   Vitrail du transept nord (1932) par Grüber : commande du duc de Montmorency-Périgord en souvenir de son épouse Marie-Joséphine-Anne de Rohan-Chabot – style art-déco – représentation du Courage dans la bataille.

 

Ä  Grandes orgues (par Pierre Le Helloco – 1674-1677) : proviennent de l’ancienne église abbatiale de Paimpont – dernière restauration en 1989

 

Ä  Statue N-D du Roncier (19ème siècle) : statue originale brûlée à la Révolution : restes dans le reliquaire à droite à l’entrée de la chapelle – encadrée par saint François et saint Dominique – couronnée sous le pontificat de Pie IX le 8 septembre 1868

 

Ä  Chapiteaux romans (entre la chapelle N-D du Roncier et le chœur)

 

Ä  Chaire (par Eustache Roussin – 1775) : base représentant les quatre Evangélistes – style rocaille – fer forgé repoussé

 

Ä  Cénotaphe du connétable et de Marguerite de Rohan (15ème et 19ème siècle)

´   Commandé par Alain VIII, gendre d’Oliver de Clisson (mort en 1407)

´   1er tombeau de style tournaisien en Bretagne

´   Table en pierre noire polie portant 2 gisants en grandeur nature

´   Tête du connétable ressemble à son masque mortuaire

´   Cénotaphe était autrefois placé au milieu du chœur puis replacé dans la chapelle en 1858

´   Le lion en marbre blanc a été dérobé en 1952

 

Ä  Hagioscope (claustra) – cl. M.H. (14ème siècle)

´   Sépare la chapelle privée dédiée à sainte Marguerite et le chœur

´   Motifs : fleurs de lys, « M » = chiffre de la famille des Clisson

´   Rénové au 19ème siècle : seul de ce type conservé en Bretagne

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de BB
  • Le blog de BB
  • : Bretagne Buissonnière est une association qui regroupe des guides interprètes de Bretagne. Ils proposent des visites guidées, des rallyes découvertes, des circuits qui se veulent exemplaires en termes de développement durable. Outre notre site internet, nous avons choisi de créer un blog pour communiquer plus en avant et échanger points de vue, photos et informations.
  • Contact

Archives

Canal De Nantes À Brest